Aller au contenu

Un réseau social, des réseaux sociaux

Lorsqu’on a une entreprise (jeune ou moins jeune), ne pas être présente sur les réseaux sociaux, c’est prendre le risque de passer à côté de nouveaux clients et de louper de potentiels partenaires. Mais aussi, grâce aux avis laissés par nos clients en ligne, il apparait plus facile d’être réactive et d’adapter nos produits à leurs attentes.

 

 

Les réseaux sociaux sont (quasi) incontournables de nos jours dans un grand nombre de domaines.

 

Community manager … du dimanche

Lorsque j’ai créé mon entreprise en 2017, j’étais désireuse de faire connaître mon activité à un maximum de personnes. J’ai mis un point d’honneur à être présente sur les réseaux sociaux. Je pensais que même si je ne les maitrisais pas tous, je me formerai au fur et à mesure (Oh la boulette !).

 J’ai ainsi créé en 2017 :

Bientôt, je ferai un article dédié au Groupe. Je vous expliquerai comment je le perçois : un complément aux groupes Facebook d’entraide existants.

Au total, j’avais 6 comptes à gérer  ! Comme une vraie Community Manager, je devais choisir les sujets de mes publications, rédiger les posts, retoucher les illustrations, répondre aux commentaires… Un vrai job à temps plein en fait !

Rapidement, j’ai eu le désagréable sentiment d’être débordée.  Je subissais plus que je ne profitais de la richesse des réseaux sociaux.

 

Pourquoi suis-je débordée ?

Quelles sont les erreurs commises ?

Comment y remédier seule ?

 

Pourquoi seule certaines me demanderont ? Tout simplement parce qu’embaucher un pro des réseaux sociaux n’est financièrement pas envisageable à ce jour, et aussi parce que ça me plait bien !

Mes 2 grandes erreurs

Ma 1ère erreur : sous-estimer le temps d’animation

Depuis la création de mon entreprise, je suis seule maître à bord. Si vous aussi, vous êtes seule à gérer la barque, vous savez ce qui nous caractérise : nous sommes des touche-à-tout. Nous gérons aussi bien les aspects administratifs-comptables de notre boite, mais également la conception et la vente de nos produits. Sans oublier notre sujet du jour, nous assurons aussi notre communication. Bref, on ne s’ennuie pas !

Très vite j’ai compris qu’une bonne animation des réseaux sociaux prenait du temps. Vraiment du temps ! Un conseil, ne vous basez pas sur votre expérience personnelle. Dans celle-ci, vous postez une photo en 5 secondes sur votre compte Instagram, lui-même connecté à votre compte Facebook. Youpla boom, en moins de 2, votre publi est parti sur vos 2 comptes et vous pouvez passer à autre chose.

 

Pourquoi ? 

Tout simplement,  parce que vous n’avez pas les mêmes objectifs. Votre utilisation sera différente.

 

Dans un contexte professionnel, ne vous laissez pas berner. Il vous faudra bien souvent passer plus de temps qu’il n’y paraît avant de publier votre post. Derrière toute publication pro, il y a un minimum de travail et de questions à se poser : mon contenu va-t-il apporter quelque chose à mon audience (drôle, inspirant, informatif…etc.) ?  Le format est-il adapté ? Est-ce le bon moment pour publier ce post ? L’image est-elle pertinente et adaptée ?

 

Ma 2ème erreur : ne pas avoir tenu compte des spécificités de chaque réseau social

En effet, je me suis lancée tête baissée dans les méandres des réseaux sociaux. J’avais choisi Facebook parce que j’y suis depuis sa création (2006, oui oui ça commence à dater). J’avais ensuite sélectionné Pinterest que j’utilise beaucoup à titre perso. Je me suis mariée l’an passée, donc autant vous dire que Pinterest a été ma source d’inspiration première ! Puis j’avais opté pour Instagram, et Twitter mais sans avoir approfondi la question. J’en avais une utilisation à ce moment là assez basique.

C’est au fil du temps, soyons honnête, que je me suis aperçue que chaque réseau social avait ses propres caractéristiques. Si je voulais toucher efficacement mon audience, il y avait un certain nombre de choses que je devais apprendre et intégrer dans mon mode de diffusion. Par exemple : comme identifier les heures/jours propices de publication, le nombre de hashtags…  Bref j’avais mille et une petites choses à apprendre. Gloups, je me suis vite sentie noyée !

En somme, entre manque de temps et manque de connaissances, j’ai vite compris qu’on ne s’improvisait pas Community Manager !

 

Réflexion, Action

Passé le temps du constat et d’analyse de mes erreurs, je suis passée à l’action (hey, bienvenue chez les Entrepreneuses en Action 😉 ! Ne nous enflammons pas, cela m’a aussi pris du temps et des bottages de mes propres f*** pour m’y mettre sérieusement.

En vous invitant à suivre ces 3 étapes, j’espère vous éviter de passer par les mêmes erreurs que moi et vous faire gagner du temps !

Choisir 3 réseaux sociaux phares

J’ai tout d’abord choisi de réduire mon nombre de comptes à animer. J’ai voulu porter mon attention sur mon groupe et ma page Facebook et mon compte Instagram dans un 1er temps.

Une fois que mon rythme de croisière établi, je développerai ma présence sur les autres réseaux. Mais pour l’heure, j’ai choisi de me concentrer sur ces 2 réseaux sociaux pour fournir un contenu de qualité et pouvoir interagir au mieux avec mon audience tout en conservant du temps pour mes autres tâches.

Selon vos besoins et votre activité, d’autres réseaux sociaux seront à privilégier. Voici une infographie pour vous aider à choisir les réseaux sociaux adaptés à votre activité.

 

reseaux-sociaux-choix

 

Connaître ses réseaux sociaux

Comme j’en parlais plus haut, chaque réseau social a ses propres caractéristiques. Même si on peut y retrouver des points communs, il est essentiel d’apprendre à bien connaître le fonctionnement des réseaux que l’on a choisis afin d’avoir une utilisation optimale et d’exploiter à fond leurs potentiels.

Étant encore en « mode apprentissage », je ne m’aventurerai pas à ce jour dans une analyse des caractéristiques de chaque réseau mais voici quelques exemples concrets pour illustrer mes propos.

La taille des images sur les réseaux sociaux

Chaque réseau social a ses propres règles (ce serait trop facile sinon :). Pour vous aider, je vous invite à vous reporter au « Guide 2018 de la taille des images sur les réseaux sociaux » conçu par le Blog du modérateur.

Trop de hashtags tuent le hashtag

Ici encore, il vous faudra être vigilante l’utilisation des hashtags n’étant pas identique pour tous les réseaux sociaux. Sur Facebook par exemple, ils sont assez inutiles, alors que sur Instagram, sans hashtag, vos publications passeront totalement à la trappe !

Voici un bon article du journal des CM si vous souhaitez des informations sur l’utilisation des hashtag.

Vous pouvez en commentaires compléter ces exemples.

 

Définir clairement le contenu partagé sur chaque réseau social

Depuis quelques semaines, j’essayais de structurer mes publications mais ce n’était toujours pas satisfaisant. Régulièrement, je me demandais s’il valait mieux que je publie telle info sur le groupe, sur mon compte Instagram ou ma page Facebook. Bref tout n’était pas clair encore dans ma tête.

Ce matin, j’ai alors décidé de fermer mon ordi, couper mon téléphone et de poser mes idées une bonne fois pour toute. J’ai ainsi pris une feuille blanche pour chaque réseau social et je me suis posée ces questions pour chacun :

  • Pourquoi j’ai créé ce compte ? (ma page Facebook, mon groupe, mon compte Instagram)
  • Qu’est-ce que je souhaite y partager ?
  • Comment ?
  • A quelle fréquence ?

(Je vous laisse compléter cette liste avec vos propres interrogations)

Ainsi, poser les choses à plat devrait me permettre d’avoir une vue plus globale et plus claire de mon utilisation des réseaux sociaux. Cela me permettra aussi de compléter de manière plus pertinente mon calendrier éditorial. Mais ça, je vous en ferai part une autre fois… To be continued

 

 

Et vous, comment gérer vous vos réseaux sociaux ?

Avez-vous des conseils sur le sujet à partager ?

 

Un peu plus de lecture ?

Ces articles peuvent vous intéresser

Sorry, we couldn't find any posts. Please try a different search.

Laissez un commentaire





Faire défiler vers le haut